1994 - 1996..MONSTRANCES ET RELIQUAIRES
. . . . .


Monstrance pour l'heure d'été, 52 x 14 x 10

Détourner des objets de leur fonction originelle et les regrouper sous le seul prétexte de rêver, de provoquer l'insolite, le merveilleux, l'étrange, c'est ce à quoi se consacre Paul Duchein, autodidacte né en 1930. "Singulier de l'art", sa découverte du surréalisme et d'André Breton déclanche sa vocation qui débute en 1966 avec la réalisation de ses premiers objets. Sa première exposition en 1986, galerie Chave à Vence, est intitulée "Les rituels de mémoire". Elle est suivie par d'autres qui se succèdent annuellement à Paris et en province. L'exposition permet de refaire le parcours de Paul Duchein depuis 1968 : idoles, reliquaires et objets de mémoire jouent à cache-cache avec nos souvenirs, nos peurs rentrées, nos desirs non avoués, notre innocence. Duchein nous prend dans ses pièges, et nous le suivons avec bonheur.

Marc Hérissé



Monstrance pour l'évolution de l'espèce, 55 x 69 x 20
Page d'accueil
Page suivante